Origine


A l’origine du travail à Kinshasa se trouve une femme congolaise, Maman Hélène Alemusuey, née en 1957, célibataire. Elle est au bénéfice d’une formation théologique suivie en Suisse de 1983 à 1986 et d’une riche expérience de vie.

 

 

Après avoir travaillé pendant plus de 23 ans au sein de la Ligue pour la Lecture de la Bible, son cœur s’ouvre de plus en plus aux besoins urgents des enfants de la rue et plus tard à celui de femmes et jeunes filles exploitées pour la prostitution. Parallèlement à son travail au sein de la Ligue pour la Lecture de la Bible, elle commence à organiser des actions d’évangélisation dans un centre d’accueil. Avec l’aide d’amies qui ont une même vision, elle met sur pied des camps pour les enfants de la rue. Finalement, face aux besoins pressants et ayant reçu un appel très clair dans son cœur, Hélène Alemusuey quitte la Ligue en 2003 pour se lancer à plein temps dans ce travail de réinsertion sociale lié à l’annonce de l’Evangile. Petit à petit, elle entreprend des initiatives précises pour accueillir des enfants et des femmes. L’annonce de l’Evangile aboutit logiquement à des actions à caractère social : scolarisation des enfants, hébergement, nourriture, habits, encadrement, etc. Toutes ces activités aboutissent à la création de l’association « Bana ya Kivuvu ».

Un des premier buts de notre association, fondée en 2005, consistait à rassembler un soutien mensuel régulier pour Hélène Alemusuey afin qu’elle soit libérée de ce souci matériel constant. Entre-temps, nous avons pu, grâce à de nombreux donateurs et amis, augmenter considérablement notre aide financière en faveur des divers besoins qui n’ont cessé d’augmenter depuis les débuts. Commencée par une seule personne, l’œuvre de   « Bana ya Kivuvu » occupe actuellement (2018) une quarantaine de collaborateurs(trices) à plein temps ou à temps partiel et a pu acquérir plusieurs maisons qui peuvent accueillir une centaine de personnes.

Cette œuvre a pour but l’encadrement des enfants défavorisés. Ses activités se situent à divers niveaux : évangélisation parmi les enfants de la rue, accueil et prise en charge complet, scolarisation, enseignement biblique auprès de mineurs en prison, exploitation d’un terrain agricole. Plus de 20’000 enfants sont abandonnés et livrés à eux-mêmes dans les rues de Kinshasa. L’ensemble des activités de Bana ya Kivuvu s’organise dans les secteurs suivants :